Que dois-je acheter pour utiliser l'eau d'un puits?

Utiliser l’eau d’un puits, c’est un moyen efficace de faire des économies. Il faut en effet savoir que l’eau servant à un usage extérieur et à certains usages intérieurs (WC notamment) peut représenter une très grande partie de la consommation d’un foyer. Cependant, il faut garder à l’esprit que les équipements nécessaires à l’utilisation de l’eau d’un puits ne seront pas les mêmes pour un usage extérieur et intérieur.

1. Utiliser l’eau de pluie pour l’extérieur

L'eau d'un puits est principalement utilisée pour arroser le jardin, laver la voiture et parfois même alimenter une piscine. Pour pouvoir utiliser l'eau récupérée pour un usage extérieur, il convient de suivre plusieurs règles.
  • Analyser l’eau : même si l'eau de puits n'a pas vocation à être consommée, il est important de l'analyser afin de s'assurer qu'elle n'est pas contaminée. Grâce à une trousse d'échantillonnage à envoyer à un laboratoire d'analyse, il est possible de faire analyser la qualité de cette eau. Il est recommandé de réaliser cette opération au moins deux fois par an, de préférence au printemps et à l'automne.
  • Installer une pompe : pour faire remonter l'eau du puits, il est nécessaire de mettre en place une pompe (sauf dans le cas d'un puits artésien). Pouvant être immergée pour les forages profonds ou manuelle pour les puits de petite profondeur, celle-ci permet de faire remonter l'eau sans effort.
  • Stocker l’eau : pour avoir de l’eau toujours à disposition, il est possible de relier la pompe à un système de stockage, telle qu’une cuve par exemple. Cette dernière pourra être équipée d’un filtre pour retirer les principales impuretés. Un système de robinet permettra ensuite de brancher ses équipements pour un usage extérieur.


2. Utiliser l’eau de pluie à l’intérieur

Il est strictement interdit de consommer l’eau d’un puits, sauf dans les rares cas où la maison n’est pas raccordée au réseau public. De manière générale, il est recommandé d’utiliser cette eau uniquement pour les WC et la machine à laver. Pour ce faire, il faut respecter différentes contraintes.
  • Analyser l’eau : pour un usage domestique, il est encore plus important de faire analyser l'eau d'un puits. Pour ce faire, il faut se rapprocher du ministère de l'Environnement ou d'un laboratoire certifié. Dans l'idéal, il faut faire analyser l'eau d'un puits le plus souvent possible. Certaines périodes doivent d'ailleurs être surveillées avec attention car elles sont plus propices à l'apparition de bactéries (printemps, automne, après un dégel, une sécheresse ou encore une période de non utilisation).
  • Installer un surpresseur : cet équipement permet de faire remonter l'eau vers les différents points de sortie (machine à laver, WC, etc.). Il se compose notamment d'une pompe, d'un vase d'expansion et d'un contact manométrique. L’installation d’un système de filtration est aussi utile afin de supprimer les principales impuretés.
  • Créer un réseau parallèle : il est interdit de rejeter l'eau de puits dans le réseau de distribution publique d'eau potable afin d'éviter les risques de contamination. Raison pour laquelle il faut installer un réseau de tuyauterie parallèle qui permettra d'acheminer l'eau du puits aux WC et de la récupérer ensuite.


Un projet à chiffrer? Recevez 5 devis gratuits !


>> Je demande mes devis GRATUITS !

D'autres questions peuvent éventuellement vous intéresser: