Puis-je utiliser l'eau de mon puits dans la maison?

Bien qu'il soit légal de jouir des ressources de son terrain, la réglementation encadre l'utilisation de l'eau d'un puits. Trois points principaux sont d'ailleurs à retenir : le cadre législatif, l'utilisation possible de l'eau et les démarches pour analyser l'eau.

1. Que dit la réglementation ?

L'usage domestique de l'eau (dont la quantité prélevée est inférieure à 1 000 m3 par année) est désormais encadré par la loi. Depuis 2009, il est obligatoire d'en informer sa mairie via un formulaire disponible en ligne.
De plus, il faut à présent installer un compteur de débit, permettant de s'assurer que la consommation d'eau ne dépasse pas la quantité réglementaire, à savoir 1 000 m3 par an. Si l'eau est utilisée pour la maison (pour la machine à laver ou les toilettes par exemple), le compteur servira aussi à calculer la redevance dont vous êtes imputable pour le traitement des eaux usées.

2. Quel usage ?

Généralement, l'eau d'un puits est utilisée pour des activités extérieures. Elle peut notamment servir à arroser le jardin, à nettoyer sa voiture ou encore pour remplir une piscine.
L'eau de puits peut aussi être utilisée pour la maison dans une certaine limite. On pourra notamment s'en servir pour les toilettes et la machine à laver. Mais pour cela, il sera nécessaire de réaliser un raccordement spécifique afin que l'eau du puits ne contamine par le réseau public.
L'utilisation de l'eau de puits pour l'alimentation n'est pas recommandée. Elle est toutefois possible dans certaines situations, notamment si la maison n'est pas reliée à un réseau d'eau courante. Cependant, il conviendra de l'analyser régulièrement afin de s'assurer qu'aucune bactérie ne la rend impropre à la consommation.

3. Comment l’analyser ?

Que l'eau du puits ait un usage domestique (vaisselle, WC, etc.) ou alimentaire, il est important de la faire analyser. Même sans la consommer, elle pourrait en effet être dangereuse. Voici ce qu'il faut retenir à propose de l'analyse de l'eau de puits.
  • Période : L'analyse de l'eau d'un puits doit être réalisée de préférence à certains moments de l'année (au printemps, suite à un dégel et après un épisode de sécheresse notamment). Ces périodes sont en effet plus propices au développement de substances indésirables.
  • Intervalle : Il faut analyser l'eau au minimum une fois par année et de préférence deux fois. Tout changement de la qualité de l'eau (goût, odeur, transparence, etc.) doit également entrainer son analyse.
  • Test : L'analyse de l'eau d'un puits doit être réalisée par un laboratoire agréé par la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales).
  • Polluants : L'analyse de l'eau s'attachera à déterminer la présence de différentes substances. Ce sont notamment les bactéries, les nitrates et les pesticides qui rendraient l’eau nocive. En cas de contamination, le laboratoire d'analyse pourra aussi suggérer des solutions et traitements adaptés.


Un projet à chiffrer? Recevez 5 devis gratuits !


>> Je demande mes devis GRATUITS !

D'autres questions peuvent éventuellement vous intéresser:


Combien coûte l'entretien d'une piscine? - Piscine et Bassin

Combien coûte l'entretien d'une piscine?

Pour calculer le coût d’entretien d’une piscine, il faut prendre en compte de nombreux éléments (l’eau utilisée, les traitements, l’électricité, etc.). En moyenne, on estime que ...

Comment nettoyer et protéger une terrasse? - Terrasse

Comment nettoyer et protéger une terrasse?

Pour entretenir sa terrasse, il est important de respecter certaines règles en fonction du revêtement utilisé. Ainsi, le nettoyage ou la protection d’une terrasse en bois, en béton ou...

Comment enlever un crépi sur un mur extérieur? - Ravalement Façades

Comment enlever un crépi sur un mur extérieur?

Le crépi de la façade peut se détériorer au fil des années et ne plus être très esthétique. Dans un tel cas, il peut être utile d’enlever le crépi du mur extérieur. Étant généralement épais, c...