Quelle est la rentabilité d'un récupérateur d'eau de pluie?

Pour déterminer si un système de récupération d’eau de pluie est rentable, il convient de prendre en compte trois éléments : le prix du récupérateur utilisé, l’usage de l’eau et le prix de l’eau dans votre région.

1. Prix d’un récupérateur d’eau de pluie

Le premier coût lors de l'installation d'un tel système est l'achat du récupérateur en lui-même. On en distingue principalement trois sortes.
  • Le récupérateur hors-sol : Placé à l'air libre, il est sensible au gel et sa contenance est généralement limitée. Comptez 50€ pour un modèle de 200 litres et 300€ pour un modèle de 1 000 litres.
  • Le récupérateur enterré : Il offre une plus importante contenance mais son coût, notamment d'installation, est beaucoup plus élevé en raison du terrassement nécessaire à sa pose. Prévoyez 3 000€ pour une cuve de 2 000 litres et 8 000€ pour une cuve de 10 000 litres.
  • La citerne autoportante : Installé en extérieur, cet équipement permet de stocker d'importantes quantités d'eau de pluie. Toutefois, il se montre encombrant et peu esthétique généralement. Comptez 500€ pour un modèle de 5 000 litres et 3 000€ pour une citerne de 100 000 litres.

Outre le coût du système de récupération, il est important de tenir compte du coût d'usage et d'entretien de cet équipement.
  • Le système de filtration : Pour un usage domestique (machine à laver, WC, etc.), il est nécessaire d'installer un filtre (environ 100€ par an), un osmoseur (entre 500 et 1 300€) ainsi qu'un stérilisateur (à partir de 150€).
  • La pompe : Pour alimenter le réseau domestique de la maison, la pompe est indispensable. Comptez entre 300 et 400€ pour une cuve de grande contenance.
  • L’entretien : Il est recommandé de contrôler la cuve chaque année et de l’entretenir. Prévoyez environ 300€ si vous passez par un professionnel.

2. Usage de l’eau de pluie récupérée

L’utilisation que vous faites de l’eau de pluie ainsi que vos besoins joueront grandement dans la rentabilité du récupérateur. On peut ainsi faire la différence entre trois usages différents :
  • L’arrosage du jardin : Si l'eau de pluie ne sert qu'à arroser le jardin, il est préférable d'opter pour une petite cuve hors-sol (500 litres suffiront largement). La rentabilité de l'installation dépendra aussi de la taille de vos extérieurs et de leur besoin en eau au quotidien.
  • L’alimentation des équipements ménagers : Grâce à une pompe et un système de filtration, il est possible d’alimenter très facilement ses différents équipements ménagers avec l’eau de pluie (machine à laver, WC, etc.). L’eau récupérée pourra également servir à remplir la piscine. Dans ce cas, préférez une cuve enterrée de 5 000 litres (davantage si vous souhaitez vous en servir pour renouveler l’eau d’une piscine) et un système de pompage et de filtration adapté.
  • La consommation : L’usage alimentaire de l’eau de pluie est strictement interdit par la loi, notamment car elle présente des risques de contamination chimique.

3. Pluviométrie et coût de l’eau

Deux derniers éléments vous permettront de déterminer la rentabilité d’un récupérateur d’eau de pluie : la pluviométrie dans votre région et le coût de l’eau.
  • La pluviométrie : Comme vous vous en doutez, les régions davantage pluvieuses permettront de récupérer plus d'eau de pluie. De plus, il se peut que la cuve soit à sec lors des périodes de sécheresse. On considère qu'un toit de 100m2 permettra de récupérer jusqu'à 60 000 litres d'eau par an.
  • Le prix de l’eau : En France, le prix de l’eau évolue aux alentours de 3€/m3. Mais dans certaines villes, comme Evreux par exemple, ce tarif dépassait les 5€/m3 en 2015. Il faut également prévoir les augmentations pour les prochaines années dans votre calcul, étant donné que la tendance est à la hausse.


Un projet à chiffrer? Recevez 5 devis gratuits !


>> Je demande mes devis GRATUITS !

D'autres questions peuvent éventuellement vous intéresser:


Comment trouver de l'eau sur mon terrain? - Terrassement, Puits et Forage

Comment trouver de l'eau sur mon terrain?

Il existe différentes techniques pour trouver de l’eau sur son terrain mais toutes n’ont pas la même efficacité. Quelle que soit celle que vous utilisiez, il est primordial de réalise...