Quels sont les avantages et les inconvénients de la surélévation de toiture?

Surélever la toiture de sa maison afin de gagner des mètres carrés, c'est une solution que de plus en plus de particuliers choisissent. Bien que permettant de créer une extension sans empiéter sur son terrain, la surélévation présente aussi son lot d’inconvénients.

1. La surélévation : une solution pour gagner de l’espace

Consistant à déposer la toiture, à créer un nouvel étage (mansardé ou non) puis à reposer les éléments de toiture, la surélévation est une solution d'extension aux multiples avantages.

  • Contourner le COS : le coefficient d'occupation des sols définit la surface constructible d'une habitation en fonction de la surface du terrain. Afin de ne pas dépasser cette densité de construction au sol, la surélévation de toiture est la solution privilégiée. Elle permet de gagner des mètres carrés en hauteur et ainsi de contourner le COS.
  • Remplacer des combles trop bas : dans certaines habitations, les combles n'ont pas une hauteur suffisante pour être aménagés. Surélever la toiture est alors un moyen adapté pour gagner de la surface habitable.
  • Renforcer l'isolation : c'est par la toiture qu'une grande partie de la chaleur de la maison s'échappe. Entreprendre une surélévation de toiture est alors l'occasion idéale pour améliorer les performances énergétiques du bâtiment.
  • Valoriser sa maison : en augmentant la surface habitable, sans pour autant dénaturer l’esthétique de l’habitation, la surélévation permet généralement d’accroitre la valeur de sa maison.


2. La surélévation : une technique complexe et coûteuse

Malgré ces différents avantages, la surélévation n’est pas adaptée à toutes les situations, notamment car elle présente également de multiples inconvénients.

  • Effectuer de nombreuses démarches : une surélévation de toiture ne s'impose pas. Ces travaux doivent en effet respecter la législation. Bien qu'une simple déclaration de travaux suffise pour un agrandissement de moins de 20 m2, il faudra demander un permis de construire si la nouvelle surface dépasse 20 m2. Il sera aussi nécessaire d'en informer les impôts, étant donné qu'il y a création d'espace utile.
  • Respecter la réglementation : en plus des démarches à réaliser, il faut s'intéresser au cadre réglementaire en vigueur avant d'entamer un tel projet. Le PLU (Plan Local d'Urbanisme) du quartier pourrait empêcher la concrétisation des travaux, notamment car il détermine la hauteur maximale des habitations.
  • Accepter un chantier long : étant relativement complexes, les travaux de surélévation demandent du temps. Dans le cas d'une surélévation totale (l'ensemble de la surface au sol est surélevée), l'habitation sera même bien souvent inhabitable pendant le chantier. Il faudra aussi prévoir une augmentation de ses impôts.
  • Prévoir un budget conséquent : plus compliqué qu’une extension horizontale, la surélévation demande un budget important pour être réalisée. Il faudra prévoir généralement plus de 2 000€/m2 pour surélever le toit de son logement.
  • Prendre en compte l’alimentation de l’étage : une fois construit, le nouvel étage devra être alimenté en eau et en électricité. Selon la configuration de l’habitation, cela peut une nouvelle fois demander des coûts importants.


Un projet à chiffrer? Recevez 5 devis gratuits !


>> Je demande mes devis GRATUITS !

D'autres questions peuvent éventuellement vous intéresser:


Comment nettoyer un forage? - Terrassement, Puits et Forage

Comment nettoyer un forage?

Avec un entretien adapté, la durée de vie d'un forage peut facilement atteindre 30 ans. Le nettoyage et la surveillance de l'ouvrage sont d'ailleurs essentiels, notamment pour éviter ...

Quel est le tarif moyen d’un engazonnement? - Aménagement de Jardin

Quel est le tarif moyen d’un engazonnement?

Idéal pour aménager son jardin, l’engazonnement permet d’apporter du cachet à ses extérieurs. Toutefois, le prix d’une telle installation va dépendre de la nature du gazon et de la pose. ...